There is power in the union
24 septembre, 2014 @ 2:02 Tout et Rien

Je vais vous parler d’un film, un des meilleurs films que j’ai pu voir (sans exagérer !)

Pride.

En résumé :

L’histoire se passe au Royaume-Uni entre 1984 et 1985. Alors que Margaret Thatcher est au pouvoir, les mineurs du Pays de Galle se mettent en grève. La grève prend de l’ampleur, elle commence à devenir longue, et les familles des grévistes commencent à souffrir des conséquences de la grève; le froid, la faim, imaginez, quoi.

C’est alors que des Londoniens entendent parler de cette grève. Ils décident de venir en aide aux mineurs, mais au début, leur aide n’est pas vraiment la bienvenue. Pourquoi ? Parce que des Londoniens ? Pas n’importe lesquels. Il s’agit d’un groupe de gays et lesbiennes. Honte aux familles des mineurs si on apprend que des « pervers » leur viennent en aide.

Le film évoque, presque inévitablement, le SIDA. Cet assassin qui venait d’être découvert à l’époque (je dis pas de bêtises ?), et qui a ravagé toute une génération.

Et je n’ai même pas parlé de la bande originale, et des chansons durant tout le film. Il faut dire que Pride est quand même en grande partie musical, les musiques utilisées sont un gros, gros point fort.

L’histoire du film est inspirée d’une histoire vraie. Les LGSM (Lesbians and Gays Support the Miners) ont réellement existé, les événements sont des événements historiques, ce qui rend le film encore plus poignant.

En bref, ce film est à voir. Absolument. Je n’ai, je crois, jamais été aussi, à la fois hilare, et à la fois touchée par un même film.

Ce film est une vraie et magnifique leçon de tolérance, d’union et d’amour. Comment ces deux populations diamétralement opposées vont finir par s’unir et se soutenir. Gays et lesbiennes en soutien aux mineurs et vis versa.

Donc,… Bonne séance !

Jee

 

-Unitato
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

Unpenseur |
Pociello-service |
vie quotidienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Every Occassion Flowers
| Cemondla
| Luzielle